• - Evangélisation /Tracts bibliques ....

    Cette rubrique comportera divers outils d'évangélisation,tracts,liens,sites sur l'évangélisaton

    L'heure est importante,nous sommes à la fin des temps et Jesus revient,oeuvrons pendant qu'il, fait jour,car bientôt vient la nuit ou on ne pourra plus travailler.

    Jean 9:4 Il faut que je fasse, tandis qu'il est jour, les oeuvres de celui qui m'a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler.

    Soyez béni(e)s pour votre attachement au Seigneur

    Jesus console

  • TOI AUSSI ,JÉSUS T'AIME

    TOI AUSSI ,JÉSUS T'AIME


    Mon ami, mon amie, sais-tu que JÉSUS CHRIST t'aime?

    Sais-tu qu'Il est mort sur la croix pour tous les hommes et femmes ?

    Tu es un enfant, un vieillard ? JÉSUS CHRIST est mort pour toi aussi.

    ... Tu es un brigand, un voleur, un menteur, un criminel, un faussaire ? JÉSUS t'aime et veut te sauver.

    ... Tu es un grand sorcier au service de Satan, depuis ton jeune âge, tu fais beaucoup de torts à la société, tuant les enfants, les femmes, les hommes, détruisant les plantations, véhiculant des maladies d'une famille à une autre empoisonnant les uns et les autres. Partout où tu passes, c'est la crainte, la fuite, parce que tu es très dangereux, ta famille t'isole à cause de tes démons, de tes mauvais esprits. A tes moments de lucidité tu te demandes ce que tu es venu faire sur la terre, tu cherches le pourquoi de toutes ces mauvaises actions que tu fais, tu te demandes comment tu en es arrivé là ? Sache une chose, malgré ta vie de monstre, JÉSUS t'aime et veut te sauver.

    ... Tu es lépreux, couvert de la tête au pied, ayant perdu orteils, oreilles, nez, déformé d'une manière ou d'une autre : sache une chose, toi aussi JÉSUS t'aime et veut te sauver.

    ... Tu es une fille, qui passe son temps à briser les foyers des autres à cause de ta belle figure, à pervertir tes camarades de collège, de lycée, d'école, de bureau et de quartier. Tu as peut être avorté, cherché à empoisonner tes camarades, tes rivales, provoqué des guerres parmi tes soupirants ; certains sont morts ou sont encore malades à cause de toi, de ta malice, de tes beaux yeux. Tu te poses des questions maintenant sur ton existence ; tu es arrivée à voir tout le mal que tu as fait et tu te demandes le sort que Dieu te réserve. En y pensant, tu as la chair de poule parce que tu as entendu que Dieu jugera un jour les actes de tous les hommes. Tu te révoltes, tu sais que c'est L’ENFER qui t'attend et tu te donnes un peu de courage en disant que ce sont des histoires, allant jusqu'à vouloir imposer à ta conscience que Dieu n'existe pas.

    ... Tu es un jeune homme qui a fait des choses semblables et tu arrives aux mêmes conclusions. Toi aussi tu t'inscris sur la liste des athées pour tranquilliser ta conscience.

    Mon ami, mon amie, Satan te trompe. D'une manière ou d'une autre, tu connais ce qui t’attends. Malgré tous ces comportements monstrueux, de voudrais te dire aujourd'hui que tout n'est pas perdu pour toi car Dieu dans son amour a envoyé son Fils pour venir te sauver de ta situation. JÉSUS t'aime toi aussi et veut te laver dans son sang pour que tu sois propre devant Dieu.

    ... Tu es un homme, une femme, un enfant qui gît maintenant sur un lit d'hôpital à cause d'une maladie, d'un accident, d'un empoisonnement, d'en envoûtement, sache une chose: tu n'es pas perdu, il y a JÉSUS à côté de toi, il t'aime et veut te sauver.

    ... Tu as commis une infraction quelconque, et aujourd'hui tu souffres dans la cellule d'une prison, JÉSUS est là aussi pour te sauver.

    ... Tu es un grand fonctionnaire, un chef, un directeur, un responsable influent qui s'est taillé une place dans la société à coups de sorcellerie, d'empoisonnement, de commérages, de mensonges, de lettres anonymes : tu as écrasé tout le monde pour arriver à tes fins et aujourd'hui ce traité tombe entre tes mains : sache que ce n'est pas un hasard.

    JÉSUS te dit que malgré tout ce que tu as fait, Il t'aime toi aussi. Tu as lu ces quelques lignes et tu es surpris de découvrir que malgré ta situation et ton mauvais comportement, JÉSUS t'aime toi aussi.

    Écoute alors ce que te dit ton Sauveur : « Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler les justes, mais des pécheurs » (Évangile selon Marc, chapitre 2, verset 17).

    Comprends tu cela ? JÉSUS dit qu'Il est venu pour des gens comme toi. Tu vois, il y a une issue pour toi et cette issue c'est JÉSUS en personne.

    ... Tu diras, je suis un étranger pour le peuple d'Israël à qui JÉSUS avançait ces paroles d'encouragement :

    tu es Africain, Asiatique, Européen, etc.... sache que tu es concerné par les paroles du Seigneur et écoute ce qu'Il continue à te dire:

    « Tournez vous vers moi, et vous serez sauvés, vous tous qui êtes aux extrémités de la terre ! Car je suis Dieu, et il n'y en a pas d'autre » (Livre du prophète Ésaie, chapitre 45, verset 22).

    Comprends tu davantage?

    Tu te disais que tu étais fini, que tu as fait trop souffrir tes semblables, que tu as brisé des vies et tu penses que tu n'as plus rien à voir avec Dieu. Tu as dit ceci, tu as dit cela à cause de tes péchés.

    Et JÉSUS Lui, te dit:

    « Aujourd'hui si vous entendez ma voix, n'endurcissez pas votre coeur » (Épître aux Hébreux, chapitre 4, verset 7).

    Tu as ce traité entre les mains, sache que c'est ton « aujourd'hui » et Dieu dit : n'endurcis pas ton coeur.

    Pour conclure, le Saint Esprit te donne encore ce message:

    « Comment échapperons nous si nous négligeons un si grand salut » (Épître aux Hébreux, chapitre 2, verset 3).

    Mon ami, mon amie, tu sais déjà que Dieu t'aime, tu sais déjà que JÉSUS son FILS est là pour te sauver. Tu n'es plus dans l'ignorance, Dieu veut t'ouvrir les yeux avec ce traité et Il te dit :

    « Car Dieu a tant aimé le monde, qu'Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle » (Évangile selon Jean, chapitre 3, verset 16).

    Tu es donc devant un choix :

    CROIRE ET ÊTRE SAUVÉ ou NE PAS CROIRE ET ÊTRE CONDAMNÉ.

    Oui, dans sa grande bonté, Dieu te montre clairement le chemin à suivre :

    Il dit, « J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie afin que tu vives » (Livre du Deutéronome, chapitre 30, verset 19).

    Veux tu écouter Dieu ? Ou bien comme dit l'apôtre Paul « méprises tu les richesses de sa bonté, et de sa patience, et de sa longue attente, ne connaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ?

    Mais, selon ta dureté et selon ton coeur sans repentance, tu amasses pour toi même la colère dans le jour de la colère et de la révélation du juste jugement de Dieu » (Épître aux Romains, chapitre 2, versets 4 et 5).

    Il est aussi écrit: « Dieu ordonne maintenant aux hommes, que tous en tout lieux ils se repentent ; parce qu'il a établi un jour auquel il doit juger en justice la terre habitée » (Livre des Actes des Apôtres, chapitre 17, versets 30 et 31).

    Avec l'apôtre Paul, « Nous supplions pour Christ : soyez réconciliés avec Dieu » (2ème Épître aux Corinthiens chapitre 5, verset 20) avant qu'il ne soit trop tard.

    Accepte la réconciliation que Dieu t'offre.

    Pour cela tu dois te repentir, reconnaissant que tu es un pécheur méritant le juste jugement de Dieu, mais aussi croire que JÉSUS t'a aimé et s'est livré lui même pour toi.

    Sur la croix Il a subi tout le jugement qui méritent tes nombreux péchés pour que Dieu puisse te pardonne.

    Le brigand crucifié à côté de Lui a reconnu qu'il subissait là, le châtiment que méritait tout le mal qu'il avait fait.

    Mais il s'est tourné avec foi vers JÉSUS et lui a dit: « souviens toi de moi, ... Seigneur ».

    JÉSUS lui a aussitôt répondu. « Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis » (Évangile selon Luc, chapitre 23, versets 41 à 43).

    Oui, la Bible nous dit : « Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ jésus » (Épître aux Romains, chapitre 8, verset 1).

    A tous ceux qui l'ont reçu il leur a donné le droit d'être enfants de Dieu (Évangile selon Jean, chapitre 1, verset 12), et rien ni personne ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur (Épître aux Romains, chapitre 8, verset 39).

    « Je vous ai écrit ces choses afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu » (1ère Épître de Jean, chapitre 5, verset 13).

     

    http://labonnesemence.com/coin-lecture-evangelisation/autres-depliants/52-toi-aussi-jesus-t-aime

     

    Jesus console

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Blogmarks Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique